Dans le sillage des grandes baleines du 21 au 28 Avril 2018

Forfait 8 jours avec une équipe de scientifiques spécialiste des rorquals bleus Réserver

969

Dans le sillage des grandes baleines du 21 au 28 Avril 2018

Mieux comprendre le comportement, l’organisation social des groupes, les migrations sont des aides indispensables qui permettent de protéger d’avantage les grandes baleines.Une structure touristique qui se veut “durable” se doit de créer un espace, afin de participer à ces recherches et enrichir ses connaissances… c’est même un devoir. Chaque année, depuis 1992, l’équipe Espaço Talassa passe plus de 7 mois en mer auprès de ces animaux. L’équipe du MICS (Mingan Island Cetacean study), basé dans l’estuaire du Saint Laurent), développent des outils de recherche (satellite tag, photo ID…) depuis 1979… notre collaboration coule de source!

C’est pourquoi après plus de 20 ans d’échange d’information, Richars Sears, le fondateur du MICS, encadrera un groupe pendant la migration des Rorquals bleues, communs, bryde… et autres baleines à bosse! Vous trouverez plus d’informations sur le MICS et Richard en cliquant ici: www.rorqual.com

  • Accueil et dépose à l’aéroport de Faial ou celui de Pico.
  • 7 nuits en chambre double et demi pension à l’hôtel “Whale’come ao Pico”.
  • Trois journées en mer (ou équivalent en demi-journée) dépendante des conditions météo.
  • Une journée à la découverte de la tradition baleinière de Pico (station baleinière de S. Roque, le hangar à bateaux à Calheta de Nesquim, “Vigia da Queimada”, le musée des baleiniers de Lajes).
  • Un exposé sur l’écologie et la biologie des Cétacés par le biologiste d’Espaço Talassa.
  • Un exposé sur l’état des recherches du MICS, population, migration en Atlantique Nord.
  • 2 sessions pour apprendre à reconnaître une baleine avec l’aide de la photo identification.
  • Assurances et taxes de licence d’observation de cétacés.

Suppléments:

  • chambre simple: 95 €
  • Sup. vue sur mer: 20 € par personne
  • Pique-nique/déjeuner: 8 €.

Le groupe est constitué d’un maximum de 8 équipiers.

200 € seront reversés directement au MICS, c’est pourquoi nous vous demanderons au moment du règlement du solde de votre stage de leur payer directement cette somme.

En choisissant Espaço Talassa, vous choisissez de limiter votre empreinte écologique.

Espaço Talassa en collaboration avec l’association Quercus plante des arbres et a contribué à l’acquisition de “micro-réserves” pour compenser en partie le déficit écologique et les émissions de CO2 liées à notre activité d’observation de cétacés. Très concrètement environ 50 centimes d’euros par client, sont utilisés à replanter le “Cabeço Santo” (position GPS: 40º 32’ 10” N et 8º 20’ 15” O) dans la “serra de Caramulo” victime d’un terrible incendie en 2005. La végétation autochtone remplacera eucalyptus, acacias et autres infestants.

C’est certain, “La mer est bleue parce que les forêts sont vertes”!

30 ans d’expérience en mer açorienne

Une équipe pluridisciplinaire constituée de préférence avec les compétences locales mais aussi des personnes d’origines hollandaise, allemande, anglaise, française, brésilienne, espagnole… richesse ethnique, de formation, de milieu , de culture différentes.

L’un des 10 meilleurs spot pour l’observation des cétacés dans le monde

Les Açores et surtout à Lajes do Pico, sont sans doute l’un des 10 meilleurs spot pour l’observation des cétacés dans le monde, et à coup sur le meilleur aux Açores. Encore peu de fréquentation touristique, quantité et diversité des cétacés observés, peu de pollution visuelle, avec la montagne de Pico en toile de fond.

Petits bateaux afin de limiter l’impact sur les animaux,

équipés de moteurs 4 temps “peu polluants” au niveau acoustique et chimique…”Size matters” !

Petit groupe, maximum 12 personnes par bateau,

c’est quand même plus humain !

Présentation multimédia

Présentation multimédia avant la sortie en mer d’environ 30 minutes : biologie et comportement des cétacés, histoire de la chasse à la baleine, écologie, législation…

Débriefing au retour,

le moment de faire le point de la sortie en mer, espèces observées, comportement…autour d’une boisson avec nos spécialistes.

Poste de vigie (de repérage) exclusif Espaço Talassa,

Avec un minimum de 2 personnes qui orientent un maximum de 4 bateaux, Les vigies ont comme travail non seulement de repérer les animaux, mais surtout de guider les bateaux afin de minimiser l’impact négatif sur les animaux, gérer le nombre d’embarcation auprès du même groupe, les vitesses et angles d’approche, il doit exister une forte complicité et confiance avec les skippers des bateaux.

 

Bateau équipé d’hydrophone,

pour aider à localiser les animaux mais surtout pour compléter l’observation visuelle avec une rencontre acoustique,

Voyager responsable

En choisissant Espaço Talassa, vous choisissez de limiter votre empreinte écologique. Espaço Talassa plante des arbres et a contribué à l’acquisition de “micro-réserves” pour compenser en partie le déficit écologique et les émissions de CO2 liées à notre activité d’observation de cétacés. Très concrètement 50 centimes d’euros sont donner pour ce projet.

Tourisme solidaire

Espaço Talassa pense qu’il est juste et aussi éducatif que la rencontre avec les cétacés soit accessible à la population locale, fils ou fille de baleiniers, aux jeunes, aux étudiants,et aux plus démunis… “Solidaridade” est un projet qui permet aux habitants de Pico, aux étudiants de tout âge, aux porteurs de la carte jeune et aux chômeurs de partir à la rencontre des baleines et des dauphins qui croisent au sud de Lajes do Pico en payant une somme symbolique : 10 €

Et pour être tout à fait honnête mettons cartes sur table :

  • Nos bateaux sont rapides et dessinés pour des voyages actifs et malheureusement ne peuvent accueillir des personnes à mobilité réduite, des femmes enceintes, des personnes avec des problèmes comme ostéoporose, sciatique….
  • Le confort à bord est sommaire, mieux vaut prendre ces précautions avant d’embarquer. Les toilettes des hommes sont à tribord, celles des femmes à bâbord… avec vue imprenable sur l’Atlantique !
  • Contact direct avec les éléments : de la pluie, bien sur, mais aussi du soleil…
  • Nous pensons que nager avec les dauphins est dangereux pour vous et très intrusive pour les animaux : Pourquoi ne pas nager avec les dauphins.

 

Où se trouvent les Açores ?

Tracez une ligne droite passant par Lisbonne et New York, pratiquement au milieu de l’Atlantique, vous trouvez l’archipel des Açores. L’archipel est divisé en 3 groupes, dans le groupe central sur la côte sud de l’île de Pico vous trouvez Lajes…

Questions fréquemment posées

  • L’Europe s’arrête ici, par 38° Nord et 30° Ouest, à quelques 1600 kilomètres de la côte la plus proche, en plein Océan Atlantique. Isolés depuis des siècles, les Açoriens ont appris à se débrouiller, tirant l’essentiel de leur subsistance de l’agriculture, de la pêche, et… de la chasse à la baleine. Melville, s’inspira de ces incroyables odyssées pour écrire “Moby Dick”.
  • Aujourd’hui et depuis 1984 plus question de toucher aux cétacés. Mais l’ombre du “Roi Cachalot” n’en finit pas de hanter les mémoires, et le regard des “Mestres” açoriens retourne invariablement vers la mer. C’est dans ce cadre un peu magique, que nous partons à la rencontre des grands cétacés. Armés cette fois-ci de nos seuls canots pneumatiques et de nos appareils photos.
  • Pour avoir une Wiki-idée des Açores, cliquez ici

Grâce à notre technique de repérage depuis la terre, nous n’embarquons pas à l’aveuglette. Chaque matin, avant de “sortir”, aidés par notre biologiste, nous faisons le point des informations données par les vigies. Le type de groupe et de cétacés observés, leur éloignement du port, l’état de la mer, le nombre d’individus dans le groupe, la présence ou l’absence de petits, la présence d’autres embarcations, autant de paramètres indispensables pour évaluer la probabilité et surtout la qualité des observations.

Pour voir nos statistiques d’observation depuis 1997, cliquez ici

28  espèces de cétacés fréquentent les eaux açoriennes

À la limite des “eaux chaudes” et des “eaux froides” de l’Atlantique nord, l’archipel est sans nul doute l’un des meilleurs pôles d’observation de cétacés dans l’hémisphère nord, parce que les îles sont à l’écart des grandes routes de la marine marchande, que la navigation de plaisance n’a pas encore fait les ravages que nous connaissons en Europe continentale, et que les gros émetteurs de polluants sont relativement éloignés.

Liste des Cétacés des Açores