Voyager responsable


Notre monde change. L’espèce humaine doit adopter rapidement des comportements responsables.

Voyager responsable

Voyager responsable contribue de manière significative au développement humain, à la lutte contre le changement climatique, à la préservation de l'environnement et de la biodiversité.
Comparé à d’autres pollueurs, l’agriculture par exemple, le tourisme n’est que peu responsable des emissions de gaz à effet de serre, environ 6%. Cependant ce chiffre augmente rapidement et nous devons, vous voyageurs et nous créateurs de voyage, repenser nos loisirs.


10 clients = 1 arbre

En choisissant Espaço Talassa, vous choisissez de limiter votre empreinte écologique. Espaço Talassa en collaboration avec l'association Quercus plante des arbres et a contribué à l’acquisition de "micro-réserves" pour compenser en partie le déficit écologique et les émissions de CO2 liées à notre activité d’observation de cétacés. Très concrètement en 2009 environ 50 centimes d'euros par client, seront utilisés à replanter le "Cabeço Santo" (position GPS: 40º 31" 52' N et 8º 20" 36' W - Google earth) dans la "serra de Caramulo" victime d'un terrible incendie en 2005. La végétation autochtone remplacera eucalyptus, acacias et autres infestants. Vous trouverez plus d'information à propos de Quercus et des projets “criar bosques” (planter des bois) et “micro reservas biologicas” (micro-réserves biologiques) à: www.quercus.pt.


C'est certain, “La mer est bleue parce que les forêts sont vertes” !

Nous vous proposons maintenant de vous associer directement à cet effort et de compenser en partie l’emission de CO2 (voir le site www.co2solidaire.org) lié au transport aérien de votre voyage au Açores.


Compenser le carbone et autres gaz à effet de serre c’est bien, en produire moins c’est mieux


Il s’agit avant tout de lutter pour le bon sens. Le touriste de demain n’aura pas le choix, il partira moins souvent en vacances, se déplacera moins et moins loin, devra utiliser des moyens de transport moins polluants que l’avion, les durées de séjours augmenteront sans doute.


Tourisme solidaire.

Loin de défendre  que le „whale watching“ doit être vulgarisé et être proposé à la masse, Espaço Talassa pense qu’il  est juste et aussi éducatif que la rencontre avec les cétacés soit accessible à la population local, fils ou fille de baleiniers, aux jeunes, aux étudiants,et aux plus démuni...
„Solidaridade“ est un projet qui permet aux habitants de Pico, aux étudiants de  tout âge, aux porteurs de la carte jeune et aux chomeurs de partir à la rencontre des baleines et des dauphins qui croisent au sud de Lajes do Pico en payant une somme symbolique; 10 €.

Pour en savoir plus sur nos engagements, charte éthique Espaço Talassa


Cabeço Santo, to be continued...