Le musée des baleiniers  


fatima madruga

MUSEU DOS BALEEIROS (musée des baleiniers)
Rua dos Baleeiros, 13
9930 LAJES DO PICO - AÇORES - PORTUGAL
Tel: (351) 292 679 340 - Fax: (351) 292 67 20 60
(50 mètres de la base espaço talassa)




HORAIRES D'OUVERTURE

ETE
(de mai à septembre)
du mardi au vendredi : de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h30
samedi et dimanche : de 14h00 à 17h30
fermé les lundis et jours fériés

HIVER
(d'octobre à avril)
du mardi au vendredi : de 09h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
samedi et dimanche : de 14h00 à 17h30
fermé les lundis et jours fériés

   


En 1987, le dernier cachalot à été chassé aux Açores. Les techniques de chasse n'avaient alors pas évolué depuis l'époque de Moby Dick. La chasse Açorienne a de tout temps été artisanale, l'approche se faisait sous voile et le harponnage manuellement. Le souvenir de ces derniers baleiniers reste à jamais gravé dans la littérature locale au travers du poète Almeida Firmino dans "héros sans nom, vous aviez un pied à terre et l'autre toujours en mer" (Ilha Maior, 1968).
La première exposition date de 1979, elle a pris place dans des locaux provisoires de la municipalité. Elle marquait cependant la concrétisation d'un rêve datant de 1968. Avec l'ouverture des locaux actuels en Août 1988, le gouvernement des Açores reconnaît à la fois l'importance d'un siècle de culture baleinière Açorienne et marque le désir de préserver la mémoire de ce style de vie qui a profondément marqué l'archipel. L'actuel musée des baleiniers est installé dans les anciens hangars à bateaux baleiniers, les bâtiments datent du 19 ème siécle.


À l'intérieur, vous trouverez :
- Une librairie spécialisée sur le théme de la chasse
- Un petit auditorium ou vous est présenté le film " The last whalers "
- Une salle consacrée à l'artisanat du srimshaw (sculpture sur os et ivoire de cachalot)
- Une salle consacrée au metier de l'artisanat lié à la chasse (charpentier, l'atelier du forgeron... )
- Une salle consacrée à la chasse (Poste de vigie, baleinière... )
- Une salle consacrée à la vie quotidienne sur l'île de Pico au 19ème siécle.
À l'extérieur, vous trouverez sur le parvis, la reconstitution d'un poste de " traitement " des cachalots.
Nous devons le projet de réhabilitation de ces lieux à l'architecte Paulo Gouveia. Ce projet à été primé en 1993 par l'Association Portugaise des Architectes et le ministère de la culture.



Carlos Luz